Des arbres pour nourrir les huîtres, Le Télégramme du 09/10/2012.
huître. Crédits :

Et lutter contre la mortalité.


Âgé de 70 ans, Shigeatsu Hatakeyama a consacré sa vie à l'ostréiculture et à étudier, avec d'autres scientifiques japonais et américains, les interactions entre la terre et la mer.
À la suite de ses recherches, ce professeur au centre de pédagogie et de recherche en sciences du terrain à l'université de Kyoto a entrepris, en 1989, avec d'autres pêcheurs, de reboiser les forêts, initiative qui lui a valu une reconnaissance officielle de l'ONU.

Car ses travaux ont, en effet, abouti au résultat suivant: le fer et l'acide fulvique que contient l'humus permettent à la chlorophylle de se fixer sur le phytoplancton et d’œuvrer à la photosynthèse.
Les remous des rivières et le brassage de la mer activent ensuite ce processus.
Et les coquillages ont alors de quoi se nourrir.

Pour le professeur et ostréiculteur, «le plus important pour l'aquaculture, c'est de faire attention à l'environnement de la mer».

Intégralité de l'article du 09/10/2012.
Service commercial
Nous sommes à votre service du lundi au samedi de 9h à 12h30 et de 14h à 19h

06 74 07 62 56
contact@aquarheak.com