Le Legta de la Canourgue : pionnier en aquaponie, Midi Libre du 17/10/2011.

La culture de végétaux en "symbiose" avec l'élevage des poissons.


La réunion qui s'est tenue le 5 octobre dernier à La Canourgue avait pour objectif la mise en place du comité de pilotage, qui va coordonner, suivre et exploiter les recherches confiées au Legta dans le cadre du projet aquaponie innovation végétale et aquaculture.

Pour que l'étude et la recherche puissent s'inscrire dans le cadre d'un Compte d'Affectation spéciale pour le développement agricole et rural (Casdar), il est nécessaire que les professionnels de l'aquaculture s'associent aux chercheurs et s'emparent des résultats pour en démontrer l'efficacité dans leur secteur d'activité.


Ce qui intéresse particulièrement le Cirad de Bangkok, c'est de pouvoir comparer les résultats obtenus dans l'élevage de la truite à la Canourgue et dans celui des tilapias (le poisson le plus consommé dans le monde) en Asie du Sud-Est. La mise en œuvre de l'aquaponie peut être un des facteurs d'éradication de la faim dans les pays en voie de développement avec des pratiques non polluantes.

L'importance du sujet n'a pas échappé aux institutionnels, puisque la fédération française d'aquaculture, l'agence de l'eau Adour-Garonne, la Région, la Chambre d'agriculture de Lozère et de nombreux organismes professionnels avaient fait le déplacement.

Article du Midi Libre du 17/10/2011.
Service commercial
Nous sommes à votre service du lundi au samedi de 9h à 12h30 et de 14h à 19h

06 74 07 62 56
contact@aquarheak.com