Tsunami : l'aide fançaise, Sud Ouest du 30/09/2011.

Pour sauver l'huître japonaise.


La Charente-Maritime a peut-être sauvé l'huître japonaise.

L'opération baptisée « France O-Kaeshi » a porté ses fruits au-delà des espérances. Le défi relevé consistait à faire parvenir du matériel ostréicole avant la saison de captage des naissains.

À l'origine de l'opération, Patrice Mulot, patron des établissements Mulot à La Tremblade, spécialiste mondial de matériel ostréicole, avait pu faire expédier, début juillet, près de 6 tonnes de cordages et de bouées aussitôt installés.


Dans les années 70, ce sont les naissains de Sanriku qui étaient venus sauver la filière française touchée déjà par de fortes mortalités.

Article du 30/09/11, Sud Ouest
Service commercial
Nous sommes à votre service du lundi au samedi de 9h à 12h30 et de 14h à 19h

06 74 07 62 56
contact@aquarheak.com