Morbihan : signature d'une charte conchylicole, Le Télégramme du 02 juillet 2011.

Objectif : soutenir la profession et éviter que des résidences secondaires remplacent les chantiers.


L'origine de la charte se trouve dans l'évocation du déclin progressif de l'activité ostréicole, menacée par la dégradation de la qualité des eaux littorales, par les épizooties brutales et par le contexte économique. S'ajoute le problème du foncier: face aux difficultés que rencontrent les ostréiculteurs, de plus en plus de chantiers se transforment en résidences secondaires.

Le Comité de survie de l'ostréiculture y voit, lui, «un risque pour la profession». «Telle que la charte est définie, seul le conchyliculteur se voit lister des obligations. C'est un recueil de lois et de directives d'application qui n'apporte ni solutions ni perspectives pour la profession», indique Renan Henry, président du Comité qui demande «la révision de cette charte qui nous envoie dans le mur».
Service commercial
Nous sommes à votre service du lundi au samedi de 9h à 12h30 et de 14h à 19h

06 74 07 62 56
contact@aquarheak.com